apprendre la bourse et le trading 147
août 31, 2019 Par bourse 0

Comment investir en actions

Tout au long de l’histoire moderne, l’investissement en actions a été l’un des moyens les plus efficaces et les plus rentables pour les personnes et les familles d’accumuler du capital, d’accumuler des richesses et d’accroître leur revenu passif. Cependant, les actions restent mal comprises par la grande majorité de la population (y compris ceux qui investissent), qui considèrent souvent qu’une partie de ces actions est une force mystérieuse qui dépasse les explications rationnelles; Une série de lettres et de chiffres qui fluctuent sur la bande de télétype numérique et qui font que les soldes des comptes de courtage et de retraite augmentent et diminuent sans virage ni virage.

Mais la vérité est qu’une collection d’actions bien choisie, en particulier dans le cadre d’un portefeuille d’actifs et de catégories d’actifs diversifiés, peut vous épargner de tout problème financier et vous donner la possibilité de poursuivre vos passions à votre rythme. C’est ce que vous devez savoir sur les placements en actions.

Qu'est-ce que le stock?

En termes simples, une partie des actions représente la propriété légale d’une entreprise. Les sociétés émettent des actions, généralement de l’une des deux variétés suivantes: actions ordinaires et actions privilégiées. Les actions sont parfois appelées indifféremment «titres», car elles constituent un type de sécurité financière, ou «actions», car elles représentent la propriété (capitaux propres) d'une société.

Actions ordinaires: Ce sont les actions auxquelles tout le monde se réfère généralement quand on parle d'investir. Les actions ordinaires ont droit à leur part proportionnelle des profits ou des pertes d’une entreprise. Les actionnaires élisent le conseil d’administration qui (en plus d’embaucher et de licencier le PDG) décide s’ils conservent ces gains ou envoient une partie ou la totalité de ces bénéfices aux actionnaires sous forme d’espèces. dividende – un chèque ou un dépôt électronique envoyé au compte de courtage ou de retrait qui est propriétaire des actions.

Actions préférées: Les actionnaires privilégiés reçoivent un dividende spécifique à des moments prédéterminés. Ce dividende doit généralement être payé en premier, avant que les actions ordinaires puissent recevoir des dividendes. En cas de faillite de la société, les détenteurs d’actions privilégiées sont plus performants que les détenteurs d’actions ordinaires en ce qui concerne la récupération potentielle de leur investissement de toute vente ou récupération réalisée par la société. la faillite fiduciaire. Certaines actions préférées peuvent être converties en actions communes.

Comment les stocks sont-ils créés et pourquoi existent-ils?

Les stocks existent pour plusieurs raisons, mais les plus importantes sont les suivantes:

  • Les actions permettent aux entreprises de mobiliser des capitaux (argent) pour convertir de bonnes idées en entreprises viables. Sans le capitalisme et les marchés des capitaux qui fonctionnent bien, la plupart des conforts modernes que vous prenez pour acquis n'existeraient pas ou ne seraient pas à votre disposition.

  • Les actions offrent aux investisseurs un endroit où obtenir un rendement du capital satisfaisant, ce qui leur permet d’atteindre leurs objectifs financiers plus rapidement qu’ils ne pourraient le faire autrement.
  • Les actions séparent la propriété de l'administration, ce qui permet à ceux qui n'ont ni intérêt, ni capacité ni temps de gérer une entreprise, de continuer à participer économiquement et avec le droit de vote. Cela se traduit par une allocation plus efficace des ressources, y compris du capital humain.
  • À quelques exceptions près, le capital social figurant au bilan n'a pas de date à restituer, ni de taux de dividende garanti. Cela signifie qu'il agit comme un matelas pour les prêteurs d'une entreprise: ceux-ci savent que des actifs au bilan absorbent les pertes avant de devoir intervenir et mener la société en faillite si les factures ne sont pas payées. En raison de ce risque réduit, ils peuvent proposer des taux d’intérêt plus bas sur l’argent qu’ils prêtent à l’entreprise.

Comment fonctionnent les stocks

Imaginez que vous souhaitez ouvrir un magasin de vente au détail avec des membres de votre famille. Décidez que vous avez besoin de 100 000 dollars pour démarrer l’entreprise et créer une nouvelle entreprise.

Diviser l'entreprise en 1 000 actions. Le prix de chaque nouvelle action est de 100 USD. Si vous pouvez vendre toutes les actions à des membres de votre famille, vous devez disposer des 100 000 USD dont vous avez besoin (1 000 actions x 100 USD de capital versé par action = 100 000 USD en espèces réunies pour le projet. compagnie).

Si le magasin gagnait 50 000 $ après impôts la première année, chaque action donnerait droit à 1/1000 du profit. Il faudrait 50 000 USD et le diviser par 1 000, générant un bénéfice de 50 USD par action (ou EPS, comme on l'appelle habituellement à Wall Street). Vous pouvez également convoquer une réunion du conseil d'administration de la société et décider si vous devez utiliser cet argent pour verser des dividendes, racheter des actions ou développer la société en réinvestissant dans le magasin de vente au détail.

À un moment donné, vous pouvez décider de vendre les actions de votre détaillant familial. Si la société est suffisamment grande, elle pourrait procéder à une offre publique initiale, ou IPO, lui permettant de vendre ses actions sur une bourse de valeurs ou sur le marché de gré à gré.

En fait, c’est précisément ce qui se produit lorsque vous achetez ou vendez des actions d’une société par l’intermédiaire d’un courtier en valeurs mobilières. Il dit au marché qu'il est intéressé par l'acquisition ou la vente des actions d'une société donnée. Wall Street lui fait correspondre un candidat prêt à prendre le contre-pied de la transaction et facture des frais et des commissions pour ce faire. Alternativement, des actions pourraient être émises pour lever des millions, voire des milliards de dollars, destinées à l'expansion. Pour donner une illustration historique du monde réel, lorsque Sam Walton a créé Wal-Mart Stores, Inc., le premier appel public à l'épargne résultant de la vente des actions nouvellement créées de sa société lui a procuré suffisamment d'argent pour payer la majeure partie de sa dette. . et financer l'expansion nationale de Wal-Mart.

Pour prendre un autre exemple, parlons de la plus grande chaîne de restaurants au monde, McDonald's Corporation. Il y a des années, McDonald's Corporation avait été divisée en 1 079 186 614 actions ordinaires. Au cours d’une année d’exploitation, la société a dégagé un bénéfice net de 4 176 452 196,18,18 $. L’administration a donc utilisé ce bénéfice pour le répartir entre les actions en circulation, ce qui a généré un bénéfice par action de 3,87 $.

Le conseil d’administration de la société a décidé de verser 2,20 USD sous forme de dividende en espèces, ce qui laisserait 1,67 USD par action à la société pour des actions telles que l’agrandissement, la réduction de la dette, le rachat d’actions ou toute autre transaction. que j'ai décidé était nécessaire. produire un bon rendement pour ses propriétaires, les actionnaires.

À cette époque, le prix des actions de McDonald's était de 61,66 $ par action. Le marché boursier n’était et n’est rien de plus qu’une vente aux enchères. Des hommes et des femmes qui travaillent pour eux-mêmes et pour des institutions prennent des décisions avec leur propre argent et celui de leur institution lors d'une vente aux enchères en temps réel. Si quelqu'un voulait vendre ses actions de McDonald's et qu'il n'y avait aucun acheteur à 61,66 $, le prix aurait dû baisser continuellement jusqu'à ce que quelqu'un d'autre intervienne et passe un ordre d'achat avec son courtier. Si les investisseurs pensaient que McDonald's augmenterait leurs bénéfices plus rapidement que d’autres sociétés par rapport au prix qu’ils devaient payer pour la participation, ils seraient probablement disposés à augmenter le cours de l’action. De même, si un investisseur important abandonne ses actions sur le marché, l'offre pourrait submerger temporairement la demande et réduire le prix des actions.

En avril 2017, le prix des actions de McDonald's était de 140,87 $ par action. La raison pour laquelle les investisseurs sont disposés à payer plus, c’est que l’administration a réussi à augmenter ses bénéfices et ses dividendes. Grâce à l'introduction du petit-déjeuner tout au long de la journée et à certaines autres initiatives, le plus grand restaurant du monde gagne 5,44 dollars par action après impôt, et non 3,87 dollars. Envoyer 3,76 $ en dividendes en espèces par action aux propriétaires, pas 2,20 $. Dans la plupart des scénarios probabilistes, peu importe ce que le marché boursier fait à court terme, soit en offrant des actions de McDonald's jusqu'à 200 $ chacune, soit jusqu'à 50 $ chacune, en définitive, l'expérience acquise. Le propriétaire sera lié aux résultats et au dividende, en l'absence de circonstances extraordinaires. Si le les affaires, la société d’exploitation réelle, continue de pomper de plus en plus d’argent et d’envoyer de plus en plus d’argent, qu’il soit sous-évalué ou surévalué à un prix donné, ne signifie pas grand-chose pour un propriétaire de longue date, sauf dans les situations les plus extrêmes.

Comment un investisseur gagne-t-il de l'argent en possédant des actions?

Si vous êtes un actionnaire externe passif, vous ne pouvez tirer parti de votre investissement que de trois manières différentes dans des circonstances normales. Vous pouvez percevoir des dividendes en espèces qui vous sont envoyés à partir des bénéfices générés par la société; vous pouvez profiter de toute augmentation de la valeur intrinsèque par action; Vous pouvez également tirer un profit du changement d’évaluation appliqué aux bénéfices de la société ou à d’autres actifs. Combiné, ce concept est représenté par ce que l’on appelle le rendement total sur un investissement.

Comment peut-on investir dans des actions?

Une fois que vous avez décidé que vous souhaitez avoir des actions, la prochaine étape consiste à apprendre à commencer à les acheter. Il est préférable de penser que les actions sont acquises de l’une des manières suivantes:

La façon dont vous acquérez réellement les actions dépendra du compte par lequel vous effectuez l’achat. Par exemple, dans un compte de courtage imposable, IRA traditionnel ou Roth IRA, vous pouvez demander à votre courtier d’acheter des actions de la ou des sociétés de votre choix, tant que ces actions sont négociées en bourse et non privées. Autrement dit, vous pouvez décider de devenir propriétaire de The Coca-Cola Company en déposant spécifiquement des espèces et en les utilisant pour mener à bien une opération. Par ailleurs, de nombreux régimes de retraite, tels que les comptes 401 (k), ne vous permettent d’investir que dans des fonds communs de placement ou des fonds indiciels. Ces fonds communs de placement et fonds indiciels, à leur tour, investissent dans des actions. Il ne s'agit donc que d'un mécanisme intermédiaire. une structure légale au milieu qui maintient ses actions pour vous.

Que cette décision, que ce soit vous-même ou que vous utilisiez un intermédiaire comme fonds indiciel, est un problème beaucoup plus vaste pour un autre jour. La version courte: Bien que les fonds indiciels puissent constituer une excellente option dans les bonnes circonstances pour le bon investisseur, ils ne le sont pas. Type d’investissement, puisqu’ils ne sont encore qu’un ensemble d’actions individuelles. Au lieu de choisir vous-même vos actions ou de faire appel à une société de gestion d'actifs, vous confiez cette tâche à un comité composé d'hommes et de femmes qui travaillent pour l'une des rares institutions de Wall Street. Ce sont toutes des actions individuelles. Voilà. C'est la conclusion. Vous ne pouvez pas sortir de cette base économique.

En ce sens, si vous décidez de choisir votre propre stock d'actions, comment déterminez-vous celles qui sont incluses dans votre portefeuille?

Décidez quelles actions mériteraient d'être possédées

La détermination des actions que vous souhaitez conserver dans un portefeuille d'investissement dépendra de nombreux facteurs. C'est une erreur courante pour les débutants de penser que l'objectif de tout portefeuille d'actions est de maximiser le rendement absolu. Dans certains cas, il peut s'agir d'essayer d'obtenir des rendements satisfaisants tout en minimisant les risques, tandis que dans d'autres cas, il peut être tentant d'augmenter le revenu en espèces en se concentrant sur des valeurs de rendement supérieures à la moyenne, telles que les actions de première ligne à dividendes élevés.

En tant que fervent partisan d’une philosophie connue sous le nom d’investissement de valeur, je passe la majeure partie de ma journée à rechercher des sociétés qui présentent une ou plusieurs caractéristiques. Ces fonctionnalités peuvent inclure des éléments tels que:

  • Actions de sociétés ayant une longue et établie histoire de rentabilité soutenue ou en croissance grâce à un cycle économique complet, ce qui inclut au moins une récession.
  • Actions de sociétés qui ont une gestion amicale des actionnaires et un conseil d’administration disposé à restituer le capital excédentaire aux propriétaires en augmentant les dividendes et en rachetant des actions. (Un programme de rachat d'actions consiste à racheter ses propres actions, réduisant ainsi le nombre total d'actions en circulation. Cela signifie que les gains et les pertes futurs sont divisés en un nombre inférieur d'actions.)
  • Stocks de sociétés dont le capital tangible a un rendement élevé (ce qui signifie que vous n’aurez pas besoin de beaucoup d’investissements en immobilisations corporelles, ni d’importantes quantités de fonds de roulement limité pour générer un dollar de profit).
  • Actions de sociétés qui possèdent un avantage concurrentiel important qui rend difficile le démantèlement des entreprises par leurs concurrents.
  • Actions de sociétés cotées à des ratios P ​​/ E, ratios PEG et / ou ratios PEG corrigés des variations conjoncturelles et ajustés pour les dividendes.

Ensuite, nous observons comment les différentes actions s’intègrent dans un portefeuille général. Il ne voudrait pas tout son argent, par exemple dans le secteur bancaire ou la fabrication industrielle. Au contraire, vous souhaitez rechercher des moyens de compenser des facteurs tels que le risque corrélé.

Quel est l'objectif ultime d'investir dans des actions?

Les investisseurs avisés comprennent que le dernier jeu pour la plupart des actionnaires consiste à se retrouver avec un ensemble d’entreprises formidables qui versent de grosses sommes d’argent qu’ils peuvent utiliser pour profiter pleinement de leur vie. En fait, j'irais même jusqu'à dire qu'un investissement très important en actions n'est pas une entreprise qui achète à un prix et vend rapidement à un autre, dans l'espoir de réaliser des bénéfices énormes dans un court laps de temps; mais, plutôt, qui peut acheter et rester ensuite pendant plus de 25 ans, puisque le bénéfice par action sous-jacent continue de croître à la hausse, même lorsque le cours de l'action est lui-même volatil.

C'est précisément ce qui se passe lorsque vous entendez des histoires comme Anne Scheiber, un agent à la retraite de l'IRS qui accumule des dizaines de millions de dollars de son appartement en passant son temps libre à étudier et à analyser des actions, qu'il a ensuite acquises et passées pendant des décennies. J'ai réalisé de nombreuses études de cas sur ces millionnaires secrets. Le concierge Ronald Read avec sa fortune de 8 millions de dollars, Lewis David Zagor avec sa fortune de 18 millions de dollars, Jack MacDonald avec sa fortune de 188 millions de dollars. Encore et encore, le même schéma se dégage: c’était rarement un cas de chance. Au lieu de cela, ces personnes aimaient passer leur temps libre à chercher des entreprises qu’elles voulaient acquérir, des entreprises que beaucoup de gens considéreraient comme ennuyeuses, mais dont les ventes étaient réelles avec des bénéfices réels.

Et plus important encore, il ne s’agissait pas d’investissements qui les enrichiraient du jour au lendemain. Ils les ont achetés et enfermés, laissant le temps faire le gros travail tout en veillant à ne jamais mettre une part trop importante de leur valeur nette dans une seule entreprise. De cette façon, si un ou plusieurs échouaient, la machine des composés qu'ils construisaient continuait à produire des augmentations de valeur intrinsèque.

C'est un sentiment merveilleux. Grâce aux investissements de ma famille, nous bénéficions indirectement des fruits des sociétés que nous possédons et qui vendent des réacteurs, des assurances, des barres de chocolat, des voitures, du café, du thé, des boissons non alcoolisées, du chocolat chaud, des ascenseurs, des escaliers mécaniques, des beignes , glace, huile, naturelle. Essence, hypothèques, cartes de crédit, prêts étudiants, chaussures de sport, parkings, whisky, vodka, éoliennes, bois, bagues en diamant, montres, services de transport et de logistique, épices, produits pharmaceutiques et bien plus encore. Bien qu'il soit peu probable qu'il nous connaisse, il peut difficilement vivre ou travailler n'importe où dans le monde développé sans pour autant mettre de l'argent dans nos poches.

C'est le pouvoir d'investir dans des actions.

Remarque: Toute action spécifique mentionnée dans le présent document est uniquement à des fins d'illustration et ne constitue en aucun cas une recommandation d'achat ou de vente d'un titre spécifique. Vous devriez parler avec vos propres conseillers qualifiés pour déterminer si un investissement convient à votre situation, à votre tolérance au risque, à vos besoins et à vos préférences.