images 3
mai 7, 2020 Par bourse 0

Hyve lance une émission de droits de 125 millions de livres sterling alors qu'elle s'attaque à la crise de la Couronne

L'organisateur mondial d'expositions Hyve, qui possède des marques telles que Africa Oil Week, Breakbulk, Mining Indaba, Bett, CWIEME et Shoptalk and Groceryshop, dans son portefeuille international, a émis une émission de droits de 125 millions de livres sterling (154 $ US , 6 millions).

L'administration a pris ce qu'elle appelle une "action décisive" ainsi que de nouvelles mesures pour réduire les coûts et gérer la trésorerie et les liquidités, tout en luttant contre les effets de l'épidémie de coronavirus sur ses activités.

Dans un rapport intermédiaire daté du 6 mai, la société a annoncé qu'elle avait obtenu des exemptions pour le ratio de levier et les accords de couverture des intérêts jusqu'en mars 2022 inclus. Une liquidité supplémentaire de 35 millions de livres sterling a été garantie par des reports de remboursement des prêts à deux termes jusqu'en décembre 2023, avec une échéance antérieure en novembre 2020 et novembre 2021, sous réserve de la réussite de l'émission de droits.

L'annonce des résultats intermédiaires de la société a précisé que le plan de report de Hyve avait reporté plus de 30 événements à la fin de cet exercice, dont 18 reportés aux exercices 21 et 13 annulés au cours de cet exercice.

Des discussions étaient en cours avec les propriétaires de sites pour reporter et transférer les coûts des événements reportés ou annulés, a indiqué la société.

Hyve a ajouté qu'il accélérait sa stratégie omnicanal pour se connecter avec les clients en ligne, Shoptalk ouvrant la voie.

Les revenus du rapport intérimaire sont tombés à 96,3 millions de livres sterling contre 107,8 millions de livres sterling en 2019, affectés par diverses restrictions gouvernementales liées au contrôle du coronavirus.

La société a déclaré une perte légale avant impôts de 168,3 M £ (2019: 1,9 M £ de profit), après 166,8 M £ de déficiences non monétaires, à la suite de l'épidémie de coronavirus. L'entreprise a suspendu ses dividendes.

Hyve a également identifié des économies de 10 millions de livres sterling au cours de l'exercice 2020 (dont environ 9 millions de livres sterling provenant de la restructuration du siège social, des économies hors personnel et des économies sur site, et environ 1 million de livres sterling provenant de réduction des dépenses en capital) et 42 millions de livres sterling pour l'exercice 2021 (dont environ 40 millions de livres sterling pour la restructuration du siège, les économies hors personnel et les économies sur site, et 2 millions de livres sterling dont pour la réduction des dépenses en capital

Le produit de l'émission de droits, a indiqué la société, serait utilisé pour réduire l'endettement net et fournir au groupe une flexibilité de fonds de roulement pour lui permettre de protéger la valeur de ses principaux événements.

L'émission de droits, soumise à l'approbation des actionnaires lors d'une assemblée générale du 27 mai 2020, est entièrement souscrite par Numis (Corporate Broker), Barclays et HSBC.

Mark Shashoua (photo), le PDG de Hyve Group plc a commenté: «Nous avons commencé cette année dans une position très forte. Nous avons enregistré une forte croissance similaire au premier trimestre et ajouté deux produits leaders du marché, Shoptalk et Groceryshop à notre portefeuille.

«Lorsque la pandémie a commencé, nous avons lancé le projet Fortaleza, la réponse immédiate de Hyve à Covid-19, sans rien négliger. Nous avons réagi rapidement et de manière décisive en reprogrammant les événements, en réduisant nos coûts, en gérant la trésorerie et en soutenant nos clients et nos collaborateurs pendant cette crise. Dans ces circonstances sans précédent, nous avons fait tout notre possible et au rythme de la protection de l'entreprise. Aujourd'hui, nous avons renforcé notre situation financière grâce à une émission de droits entièrement souscrits de 126,6 millions de livres sterling, afin de fournir une sécurité supplémentaire pendant cette crise et de soutenir le succès à long terme de l'entreprise.

«Les événements leaders du marché agissent comme une plateforme de négociation clé pour de nombreuses industries et joueront un rôle vital dans la relance des économies, et nous travaillons en étroite collaboration avec les clients, le gouvernement et les organismes industriels pour y parvenir. Nous avons également accéléré notre concentration sur le développement de nos capacités omnicanales grâce à l'acquisition de Shoptalk et de Groceryshop. Le numérique ne remplacera pas les événements en face à face, mais les complète avec des activités en ligne qui soutiennent nos clients tout au long de l'année et maximisent le profil de nos marques.

"Bien que l'impact immédiat des restrictions gouvernementales temporaires ait été grave, nous pensons qu'il s'agit de défis à court terme. Notre stratégie de constitution d'un portefeuille d'événements de premier plan sur le marché et les investissements réalisés au cours des trois dernières années nous placent en position de force lorsque nous sortons de cette crise. "

Le groupe Hyve gère 133 événements dans le monde et au 31 mars 2020, la dette nette du groupe était de 177,6 millions de livres sterling par rapport à un total de facilités engagées de 250 millions de livres sterling.